Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Divan Jeunesse

Le blog de la librairie Le Divan Jeunesse


♥ Les garçons ne tricotent pas (en public)

Publié par Le Divan Jeunesse sur 2 Avril 2016, 09:22am

Catégories : #Romans, #humour, #13 à 113 ans, #Nathan

"Les garçons ne tricotent pas (en public)" de T. S. Easton, éd. Nathan (Mars 2016)

"Les garçons ne tricotent pas (en public)" de T. S. Easton, éd. Nathan (Mars 2016)

Ça y est, ils remettent ça. les parents ont cette manie de faire des sous-entendus douteux dès qu’ils parlent de bouffe, et ils s’imaginent qu’on est trop jeunes pour comprendre.

Vendredi soir, c'était poulet à la Kiev et pommes de terre au four. En posant le poulet sur la table, ma mère a dit :
- Dave, tu peux me sortir les patates ?
Lui, il a répondu :
- Je te sors mes patates quand tu veux.
Voilà ce qui passe pour de l'humour chez nous.

La couverture pique un peu les mirettes mais le roman vaut vraiment le détour !
De l'humour, de la bonne humeur, des personnages désopilants, une histoire pleine de rebondissements et de surprises ! Mais pas que ! Des moments d'amitié, d'amour, de tendresse, des révélations... Une explosion de bonheur !
A découvrir absolument !!!!! Dès 13-14 ans

Après avoir volé de l'alcool dans un supermarché, Ben,16 ans, doit suivre un « parcours de probation » pour jeunes délinquants et dans ce cadre, s'inscrire à un cours de tricot. La tuile ! Mais Ben accepte de jouer le jeu, tant que Megan (la fille dont il est amoureux), son père, ses copains, bref tant que PERSONNE n'est au courant. Ce qu'il n'avait pas prévu : se découvrir une passion dévorante pour le tricot, au point de participer à des concours et de transformer sa vie en grosse pelote de mensonge, impossible à démêler !

Tout à coup, j'ai compris que cette Mme Frensham, si forte et si guerrière (et un chouïa violente) à l'extérieur, était tout effrayée et seule à l'intérieur. Peut-être que tous les adultes s'effilochent à l'intérieur ? Comme s'ils avaient sauté quelques mailles quelque part. Et pas que les adultes. Moi aussi, quelquefois, je me sens un peu effiloché.

Commenter cet article